Nos costumes

Les costumes que nous portons sont ceux des paysans : un costume simple, rustique mais adapté aux travaux des champs. Nous avons plusieurs costumes : celui d'hiver pour les travaux, celui du dimanche, et celui d'été.


Cliquez pour visionner le détail de chaque costume



Le paysan d'autrefois avait bien compris qu'une franche simplicité vaut mieux qu'un tarabiscotage mal agencé. L'habit qui va bien est celui qui s'adapte parfaitement au corps qui le porte, avec ampleur. La simplicité est le premier devoir de la pauvreté, et les rouergats de ce temps-là étaient pauvres parmi les pauvres, mais par dessus tout, aimaient avoir des habits colorés.


Le chapitre de la chaussure est commun à l'homme et à la femme sous la forme du sabot qui caractérisait les paysans.

Sabots de hêtre ou surtout de noyer, ils étaient l'objet de toute une industrie. Plus tard, on les munit d'une bride de cuir large "bato" ou étroite "batou" pour les sabots de femme. Reconnaissons que s'il y a "des chaussures plus commodes, il n'y en a pas de plus saines ni d'un plus bas prix."

Nous ajouterons que nos bourrées ne prennent toute leur résonance qu'accompagnées du claquement vif et martelé des "esclops".