La vieille à roue


La vielle est un instrument dont les cordes sont frottées par une roue mue par une manivelle. Connue en France dès le Xème siècle, elle a parcouru l'Europe où ses sons râpeux ont accompagné, tour à tour, musiques d'église, des campagnes et de la cour.


Une vielle pèse environ 3kg. On utilise pour sa fabrication plusieurs essences de bois :
- l'érable,
- le noyer,
- le sycomore,
- le sapin (l'épicéa spruce, un sapin très fin),
- la palissandre,
- l'acajou,
- l'ébène,
- le buis,
- le poirier,
- et aussi de la nacre et de pivoine.


Le réglage doit être précis et soigneux car il est imprévisible et souvent capricieux. Il réagit au moindre écart de température et au taux d'humidité de l'air. Son jeu est un savant équilibre entre la mélodie par les chanterelles, le détaché subtil et les bourdons.

"On ne dompte jamais la vielle, on l'apprivoise"
Gaston Rivière

L'instrument s'approche à la fois du violon par ses cordes et du piano par ses touches inversées.




Retour vers nos Musiques